loueur meuble ou censi bouvard

Choisir entre la location en meublé standard via le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) ou la réduction Censi-Bouvard ? Chacune possède des atouts. Le LMNP est adapté aux petits budgets, mais il n’existe aucun seuil de loyers pour la réduction Censi-Bouvard. Le LMNP offre une plus grande liberté quant au type de bien immobilier louable. Enfin, la réduction Censi-Bouvard est limitée dans le temps, car elle s’achève le 31 décembre 2016.

Le LMNP adapté aux petits budgets

Le régime du Censi-Bouvard permet une réduction d’impôt égale à 11% du prix de revient par an du bien immobilier pendant 9 ans, dans la limite de

300 000 euros. Concrètement, la réduction d’impôt ne se fera que sur la portion du prix d’achat du bien immobilier supérieure à 300 000 euros. À l’inverse, quel que soit le prix du bien immobilier, le statut de LMNP permet une réduction d’impôt sur les frais d’acquisition, les intérêts d’emprunts, les travaux et réparations et l’amortissement réalisé sur le prix d’achat du bien.

Tout est donc question de budget. Si la capacité financière du potentiel propriétaire est limitée à 300 000 euros, mieux vaut opter pour une acquisition en LMNP.

Pas de seuil de loyers pour la réduction Censi-Bouvard

Les loyers perçus en LMNP ne doivent pas dépasser 23 000 euros de recettes par an ni constituer la principale source de revenus du foyer fiscal. Or le Censi-Bouvard n’est pas limité en termes de recettes locatives, il offre une marge de manœuvre plus souple que le LMNP et favorise les multipropriétaires percevant des recettes locatives élevées. Toutefois, si les recettes locatives sont supérieures à 23 000 euros, le LMNP peut toujours opter pour le statut de loueur en meublé professionnel (LMP).

Si un potentiel acquéreur hésite entre l’un ou l’autre des deux régimes, il faut calculer au cas par cas ce qui constitue la meilleure opportunité, en fonction de son budget, de ses objectifs et de son parc immobilier locatif existant : se constituer un patrimoine, réduire des impôts, disposer de revenus complémentaires ou au contraire constituant sa source principale de revenus.

Une plus grande liberté en LMNP quant au type de bien immobilier louable

Le LMNP permet de louer tout type de bien meublé à usage d’habitation. À l’inverse la réduction Censi-Bouvard permet uniquement l’acquisition de biens neufs, en l’état futur d’achèvement ou de plus de 15 ans réhabilités ou rénovés. Par ailleurs, la réduction Censi-Bouvard ne permet que l’acquisition de logements dans des résidences de tourisme classées, d’établissements proposant des soins médicaux, des résidence avec services pour personnes âgées ou handicapées, des résidences avec services pour étudiants ou des structures destinées à l’accueil familial salarié.

Le LMNP offre donc plus de libertés quant au choix du bien loué.

Néanmoins, la réduction Censi-Bouvard peut constituer un bon investissement, à condition d’investir dans une ville où la demande pour ce type de logements est élevée, par exemple les villes étudiantes ou avec une forte population de seniors. Il faut de surcroît choisir un professionnel ou un promoteur reconnu pour la qualité de ses programmes immobiliers. Enfin, avant d’acheter via la réduction Censi-Bouvard, une attention particulière est recommandée quant aux impôts et aux charges de copropriété de tels programmes immobiliers (parfois élevés ou peu limpides de prime abord).

Des opportunités limitées dans le temps pour la réduction Censi-Bouvard

Si des opportunités existent pour la réduction Censi-Bouvard, mieux vaut les saisir rapidement : cette possibilité de réduction d’impôt ne dure que jusqu’au 31 décembre 2016.

 

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>